Tellement nature, une vraie découverte

22 10 2008

Mhmmm alors voilà le moment où ils se disent « ah non il va pas lacher un article écolo de greenpeace »

ET NON !

Je suis membre de WWF (World Wide Fund, Organisation Mondiale de protection de l’Environnement) mais ce n’est pas maintenant que je relacherai mon venin sur les industries polluantes ou les consommateurs possédant un QI inférieur à celui d’une moule mal formée et qui ne comprennent pas que sans le système Terre ya pas de vie possible.

Non, today le sujet sera beaucoup plus léger, enfin ça dépend de qui ça concernera … certaines personnes ont un grand besoin d’activia, voire d’un anti constipant, ou d’une ventouse pour les plus désespérés … hum …

Un beau jour, alors que je me promenais avec une de mes meilleures amies, au Carrousel du Louvre (et oui j’habite à Paris pour le moment !) on a décidé de passer faire un tour au magasin « Nature et Découvertes« .

Nous avons du être inspirés car après avoir testé les chenilles pour enfants (vous savez les petits machin de 5 cm qu’on remonte et qui avancent tous seuls quand on les relache, je dois avouer que notre chère science m’a toujours bluffé dessus, bref), les mini-xylophones et sans oublier les pingouins en bois qui roulent au bout d’une corde, nous avons décidé de nous avancer côté livres (pour ceux qui connaissent, vous aurez remarqué que tout ça se passe à l’étage, « rayon » enfants voire bébés !).

C. (on va l’appeler comme ça pour le moment, je lui demanderai son accord pour devenir une guest star de Ze Baïbeul, après tout, apparaitre dans le remix de la Bible c’est pas rien hein !) écoutait de la musique irlandaise, pendant que moi, je laissais mon regard vagabonder sur les livres de casse tête et autres Ce que disait Einstein à son coiffeur.

Et là, comme appelé par une divine puissance, irrésistiblement, inexorablement, ma tête s’est tournée vers le coté gauche (vous voyez je vous donne toutes les précisions nécessaires pour revivre la scène, comme les fan du Da Vinci Code le font dans paris ! … hum bien alors …) et je l’ai vu … Vision irréelle. J’ai tout de suite su que c’était un signe, et que je devais me rapprocher à ses côtés.

Je marchai vers cette beauté, la curiosité attisant mon désir de voir ses lignes de plus près.

Quand je fus enfin à sa hauteur, je me dit que je devais absolument prendre une photo pour immortaliser cet instant unique, une telle rencontre ne se fait que rarement.

Aussi, public, je te présente :

Avouez qu’il fallait oser sortir ce livre ! 

Comment pouvais-je passer mon chemin sans prendre cette beauté fatale en photo ?!

Je vous donnes quelques spoilers sur le contenu (je le mets de mémoire) :

[ ATTENTION SI VOUS COMPTEZ ACHETER CE LIVRE NE LISEZ PAS CE QUI SUIT (on sait jamais, ptet que ça intéresse des gens ce genre de techniques pratiques … hum) ]

– « Creusez un petit trou de 15 à 20cm de profondeur, et oui ! pas trop profond, car les bactéries qui décomposent les matières organiques se trouvent dans les couches supérieures du sol »

– un chapitre prometteur : « Mesdames, comment faire pipi sans salir vos chaussures »

– « Le saviez vous : les chevaliers que l’ont imagine sur leur destrier, fière allure et de bonne éducation, quand ils devaient se soulager, ils déposaient leur paquet sur le bord du chemin, puis remontaient sur leur cheval et s’en allait ainsi ! » –> traduction : les chevaliers ils c**aient sur les routes, ne s’essuyaient certainement pas, et repartaient en laissant un pti cadeau aux passants (vous voyez, les chiens parisiens n’ont pas inventé la merde du trottoir qu’on écrase de plein pied !).

–  » Quand vous vous baladez dans des parcs nationaux, pensez à vous munir d’un contenant étanche afin de pouvoir (…) ou au mieux d’un des tubes que l’on vend à cet effet (…) « [jpréfère vous laisser imaginer de quoi il parlait dans ce passage hein]

Alors là, vous voyez, le magasin il méritait pleinement son nom, ce fut une vraie Découverte !

Vous comptiez faire un pti tour de randonnée et de camping en montagne ? … vous aviez pensé à ce petit « détail technique » ? … Eh bin maintenant vous y penserez !

Allez, pas byebye (merki Alexandra Golovanoff pour l’expression, je vais l’utiliser plus souvent maintenant)

Publicités




L’esclavage

21 10 2008

Non non, je ne vais pas vous parler de Victor Schoelcher, pas de couleur de peau, pas de chaînes … encore que … elles existent, mais on ne les voit plus.

L’esclavage moderne, c’est pas seulement l’exploitation de pauvres petits enfants dans des fabriques à 40°C à l’ombre pendant 15h par jour pour confectionner des chaussures à 3€ la paire.

Non, c’est aussi ça :

Alors rendons hommage à ce maître esclavagiste.

Mesdames, messieurs, vous cotoyez tous les jours le plus grand serial killer que la planète ait jamais porté.

Je ne vous laisserai pas dans l’ignorance plus longtemps, voici toutes les belles surprises que le Père noël a dans son sac :

Acétaldéhyde (irritant des voies respiratoires)   Acide Cyanhydrique (était employé dans les chambres à gaz)   Acroléine (irritant des voies respiratoires)   Toluidine (produit toxique)  Acétone (dissolvant)   Ammoniac (détergent)   Naphtylamine (toxique)   Uréthane (toxique)   Méthanol (carburant pour fusée)   Toluène (solvant industriel)   Pyrène (toxique)   Arsenic (poison violent)   Diméthylnitrosamine (provoque des lésions cancéreuses)  Dibenzacridine (très toxique)   Naphtalène (antimite)   Phénol (toxique, en solution acqueuse à 1%, cause des irritations sévères)   Nicotine (utilisée comme herbicide et insecticide)   Butane (hydrocarbure)   Cadmium (très toxique sous toutes se formes)   Polonium 210 (élément radioactif que les fabriquant on dissimulé pendant 40 ans)   Monoxyde de carbone (gaz d’échappement)   Styrène (toxique, entre dans la fabrication de plastiques)   Benzopyrène (composant d’hydrocarbures)   DDT (insecticide)  Chlorure de vinyle (utilisé dans les plastiques, diminue la libido)   Goudrons (les plus cancérigènes)   Mercure (thermomètre)   Plomb (essence et gaz d’échappement)

Alors la prochaine fois que vous verrez un fumeur, ou pire, que vous prendrez une cigarette en main, rappelez vous cette liste, et cette image :

 

Fumeurs = Esclaves





Ze Tchikène iz in ze Kitchène [The Chicken is in the Kitchen]

20 10 2008

« Passionnée du XVIIIème siècle, Anne compte bien surprendre ses invités avec … »

Comment ça vous savez déjà de quoi je parle ? … mordicus alors …

Alors pour les cerfsvolants (attention jeu de mot !) il sera question de l’émission délicieusement infantilisée d’une certaine « ème sisse ». Et attention, performance, je vous fais l’article en laïve ! (oui bon « live », ne vous inquiétez pas, je n’écrirai pas TOOOUUUS les mots anglais à la française, c’est un effet de style hein. DONC ! …)

Rappelons le principe de l’émission, on ne sait jamais (des fois que vous ne sauriez pas de quoi ça parle … soyons fous, il pourrait rester des êtres préservés …).

Principe : quatre amis (ah bin siiiii, ils se tutoient ! obligés, au moins sur facebook quoi, chui sûr …), quatre individus quelconques en fait, s’invitent mutuellement à faire une dinette, sur fond de musiques tout à fait ridicules style grande musique de trailer de films (immediate music pour les connaisseurs) pendant que l’individu va décortiquer des écrevisses … et avec pour but de se tirer dans les pattes autant que possible, dans les notes, pour gagner de l’argent (1 000 euros si je ne me trompe pas. Motivant hein …). Ce qui donne au final des « ooh caroline j’adore ton poulet » et à la notation « j’lui donne 4 à Caro, pasque j’trouvais qu’il manquait du goût, elle aurait pu faire beaucoup mieux j’pense, moi j’aurais mis moins de sel et plus d’épices ». Une belle vision des relations sociales hein. Continuons.

En l’occurence, donc, Anne reçoit Solène, qu’elle n’a d’ailleurs pas entendu frapper à la porte …, Catherine, Serge (oh il a apporté des chocolats, le coquin !), et Sylvain qui semble avoir autant de tension qu’un escargot anémié (et comme le dit la voix off « et voilà un homme pour tenir compagnie à Serge ! » … vous commencez à voir le niveau là ? … gaffe, ça va encore plonger …).

OH, tension ! (musique de fond, limite psychose) Anne a oublié de faire cuire ses champignons farcis ! *cri terrible d’une jeune fille effrayée*

Mais astuce ! elle invite ses nouveaux amis à passer à table et dixit la voix « et voilà quelques minutes de gagnées ! » … ‘fin bref j’vous jure …

Ah, nouvelle question philosphique, qu’est ce que « l’empereur de la ferme » ? se demandent tous les invités.

Réponse d’Anne : le cochon … Boooooon, chacun son trip !

Anne va maintenant essayer de leur apprendre à jouer d’une espèce de violoncelle du XVIIIème, bon … « un vrai moment de bonheur » selon Serge (ou Sylvain, j’avoue que j’ai tourné la tête à ce moment là, j’ai pas vu qui le disait, pardonne moi public pour ce détail tellement indispensable)

Moment clef : le dessert … ah « les fruits en folie remportent tous les suffrages »

Zut alors … les PUBS … bon, alors voyons c’qu’on a : Coca-Cola, Ushuaïa, Xbox360, Mr Propre (avec Carrelage et Parquet attendez, obligé), Harry’s, Aubert et sa poussette, NRJ mobile, Paysange (pas sûr de l’orthographe tiens), Auchan et sa carte qui change la vie, le nouvel album de Roch Voisine, Special K chocolat, encore Xbox360, Panzani, Vichy lifting, Nescafé Espresso, Citroënet enfin, Comté.

Qui a dit qu’on ne poussait pas à la consommation ?

Allez va, j’vous passerai ce qu’il restait de l’émission, faut pas tout prendre d’un coup, c’est violent comme concept, non ?





Ze Baïbeul : Tou taouzend ande éite

19 10 2008

Allez HOP !

Voici ma petite contribution à la saturation d’internet !

Un joli petit blog qui sera aussi acide que moelleux (qui a dit que je copiais Madonna et son bonbon-disc industriel ? …), le tout dépendra d’où est-ce que tu te placeras public. Principe du blog vous demandez-vous … A-HAAA ! voilà qui est intéressant … eh bin à peu de choses près, à la louche hein :

Faire péter tous les codes possibles de notre jolie société de consommation –

Poukoua Ze Baïbeul me dîtes-vous ?!

Car voici la Bible ! *lumière sacrée qui illumine un livre* … oui enfin la Bible, ou son Remix plutôt.

Un remix 2008, où vous trouverez la vraie vérité sur plein de choses !

–> Pourquoi la mer est bleue, pourquoi les éléphants ne sautent pas, pourquoi la vache qui rit rit, pourquoi votre nouvelle crème minceur miracle n’a toujours pas fonctionné après 15 tubes, ou encore pourquoi Actimel ne vend que des packs de 6 bouteilles alors qu’il faut une cure de 7 jours …

QUE DU BON !

Au programme donc : des critiques aussi constructives que possibles (hey on fera ce qu’on pourra hein … mais des fois … ), des révélations fracassantes (je peux pas vous faire des spoilers ça serait dégueulasse de ma part, avouez), des réflexions poussées (je vous laisse juge de quel sens donner à « poussées »), voire à caractère méditatif ! (un peu de repos dans ce monde de brutes ça fait jamais de mal), et puis des images, des blagues, des expériences, et tout plein de belles histoires (oui, bon, n’attendez pas du Montesquieu ou du Walt Disney non plus … quoique … j’adore Bernard et Bianca moi, pas vous ? … hum, bien alors …).

On va ouvrir le bal avec une belle image à méditer en ces temps de crise internationale.

 

Et Bonne journée !